LEAD 1-Gaz-La Russie ne peut plus accorder de ristourne à l'Ukraine

mercredi 24 juin 2015 16h21
 

(actualisé avec citations)

MOSCOU, 24 juin (Reuters) - La Russie ne peut plus accorder de ristourne sur le prix du gaz à l'Ukraine comme elle le faisait cas auparavant, a déclaré mercredi le président russe Vladimir Poutine, quelques jours avant l'ouverture de nouvelles négociations avec Kiev et Bruxelles sur les tarifs gaziers.

En conseil des ministres, Vladimir Poutine a expliqué que le prix demandé à l'Ukraine devrait être aligné sur celui payé par des pays comme la Pologne.

"Il est évident qu'en raison de la forte chute des cours du pétrole, et par conséquent, du gaz, nous ne pouvons plus accorder la même ristourne qu'auparavant", a déclaré le président russe.

"Le prix pour les clients ukrainiens devrait être semblable à celui payé par les pays voisins, comme la Pologne."

Selon Gazprom, l'Ukraine devra payer 287 dollars (257 euros) par millier de mètre cube de gaz à partir du troisième trimestre, contre 247 dollars (221 euros) au deuxième trimestre.

Ukraine et Russie sont liées par un accord gazier signé en 2009 pour une durée de dix ans, auquel les récents gouvernements ukrainiens ont reproché d'imposer à Kiev une grille tarifaire bien supérieure aux cours du gaz naturel sur les marchés internationaux.

Le dossier est important aussi pour l'Union européenne, qui achète un tiers environ de son gaz au géant russe Gazprom, dont 40% transitent par l'Ukraine. (Darya Korsunskaya,; Nicolas Delame pour le service français)