Les créanciers rejettent des propositions grecques-responsable grec

mercredi 24 juin 2015 12h09
 

ATHENES, 24 juin (Reuters) - Alexis Tsipras a dénoncé l'attitude "étrange" de "certains" créanciers de la Grèce qui rejettent les propositions de son gouvernement pour dégager un excédent budgétaire, a rapporté mercredi un responsable gouvernemental grec.

Le Premier ministre grec doit se rendre à Bruxelles pour participer en milieu de journée à des discussions avec des représentants des créanciers de la Grèce en vue de parvenir à un accord sur les propositions de réformes avancées par son gouvernement en échange d'une aide financière.

Le responsable gouvernemental grec ne précise pas quelles propositions ont été rejetées ni quels créanciers sont visés.

"Il n'est jamais arrivé auparavant que des mesures de compensation ne soient pas acceptées. Ni en Irlande ni au Portugal. Nulle part", a déclaré Alexis Tsipras selon ce responsable. "Cette attitude étrange ne peut signifier qu'une chose: soit ils ne veulent pas d'un accord soit ils servent des intérêts particuliers en Grèce." (Karolina Tagaris; Bertrand Boucey pour le service français)