LEAD 1-France-Pérol dit n'avoir été qu'un conseiller de Sarkozy

lundi 22 juin 2015 19h18
 

* Pérol se dit conseiller, pas autorité décisionnelle

* Pas le procès d'un système, prévient le président

* Guéant et Noyer seront entendus jeudi

* Sarkozy, également cité, ne viendra pas (Actualisé avec nouvelles déclarations, détails)

par Chine Labbé

PARIS, 22 juin (Reuters) - François Pérol, le président du directoire de BPCE, a dit lundi devant le tribunal correctionnel de Paris avoir été un simple conseiller de Nicolas Sarkozy, sans aucune "autorité décisionnelle", avant de rejoindre la banque.

L'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée, chargé des questions économiques, est jugé pour prise illégale d'intérêts.

Il est soupçonné d'avoir pris en 2009 la tête de BPCE, maison mère de la banque Natixis, après avoir été associé "de manière étroite" aux négociations sur la fusion des Banques populaires et des Caisses d'épargne, scellée la même année.

"Jamais je ne me suis pris pour le président de la République, le ministre des Finances ou le Premier ministre", a-t-il déclaré lundi à la barre. "J'étais conseiller."   Suite...