Evolution en cours sur la voie d'un accord sur la Grèce - Sapin

lundi 22 juin 2015 08h15
 

PARIS, 22 juin (Reuters) - Une évolution est en cours vers un accord entre la Grèce et ses créanciers, a déclaré lundi matin le ministre français des Finances, Michel Sapin, avant une journée de réunions pour tenter de trouver un compromis avant qu'Athènes risque d'être en défaut de paiement.

Comme François Hollande la veille, Michel Sapin s'est prononcé sur RFI pour un accord "global" et "durable" entre Athènes et ses créanciers.

"Un accord rend nécessaire que d'un côté et de l'autre on évolue, si chacun reste sur ses positions, il n'y a aucune possibilité d'accord. Donc c'est cette évolution qui est en cours, je crois que le travail est en route et se passe dans de bonnes conditions", a-t-il dit.

Ce dont la Grèce a aujourd'hui besoin, "c'est de la stabilité, de la sérénité, du retour à l'activité économique et à l'emploi", a ajouté Michel Sapin.

Prié de dire s'il aurait été mieux de se passer du soutien du Fonds monétaire international, le ministre des Finances a répondu que "ce n'est pas aujourd'hui possible".

Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, a transmis dimanche de nouvelles propositions, qualifiées par Bruxelles de "bonne base de progrès", en vue du sommet extraordinaire des dirigeants de la zone euro ce lundi soir à Bruxelles.

La Grèce doit rembourser au 30 juin au FMI 1,6 milliard d'euros qu'elle dit ne pas avoir. (Jean-Baptiste Vey)