L'UE va imposer des droits anti-dumping sur les aciers électriques

mardi 28 avril 2015 15h01
 

BRUXELLES, 28 avril (Reuters) - L'Union européenne imposera le mois prochain des droits anti-dumping sur les importations d'une catégorie d'aciers électriques de cinq pays, selon des sources au fait d'une proposition de la Commission européenne.

Les droits sur les aciers électriques à grains orientés seront de 21,6% pour les importations russes, de 22% pour celles des Etats-Unis, de 22,8% pour les coréennes, de 28,7% pour les chinoises et de 35,9% pour les japonaises.

La Commission européenne, qui avait été saisie par la fédération professionnelle Eurofer en juin 2014, présentera sa proposition cette semaine et la mesure pourrait entrer en vigueur d'ici le 14 mai.

Ces droits resteront provisoires le temps de clore une enquête en cours, d'ici fin novembre probablement. Ils pourraient ensuite s'appliquer pendant une période de cinq ans.

Seuls 16 fabricants dans le monde produisent des aciers électriques à grains orientés, dont en Europe ArcelorMittal , Stalprodukt, Tata Steel et ThyssenKrupp.

Parmi les autres figurent l'américain AK Steel, le russe NLMK, le sud-coréen Posco, le japonais Nippon Steel and Sumitomo Metal et les chinois Baosteel et Wuhan Iron and Steel.

Selon Eurofer, des pratiques de dumping ont fait baisser les prix à l'importation de 30% depuis 2011 et la part de marché des produits importés a atteint 47% en 2012, pour la plupart en provenance du Japon et de la Russie. (Philip Blenkinsop, avec Jens Hack à Munich, Véronique Tison pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)