France-Le salaire des fonctionnaires ne suit pas l'inflation

lundi 27 avril 2015 14h36
 

PARIS, 27 avril (Reuters) - Le salaire net moyen de la fonction publique a progressé à un rythme moindre que l'inflation en 2013, tout particulièrement dans la fonction publique d'Etat mais dans une moindre mesure dans la territoriale ou le secteur public hospitalier, selon des chiffres publiés lundi par l'Insee.

Pour les fonctionnaires d'Etat, la salaire net moyen s'est élevé à 2.470 euros par mois, soit une hausse de 0,1% par rapport à 2012. Compte tenu d'une inflation de 0,8% (hors tabac), son évolution en euros constants a été négative de 0,7%.

Pour la fonction publique territoriale, le salaire net moyen mensuel a progressé de 0,7% en euros courants, à 1.850 euros, mais a diminué de 0,1% en euros constants.

Le salaire net moyen a augmenté de 0,6% dans la fonction publique hospitalière, à 2.240 euros, mais régressé de 0,2% en euros constants.

Pour les salaires bruts, l'évolution en euros constants a été -0,4% pour les fonctionnaires d'Etat, +0,2% pour les territoriaux et +0,1% pour les hospitaliers.

Les différences d'évolution entre salaire net et salaire brut s'expliquent notamment par l'augmentation du taux de cotisation retraite des titulaires pour l'aligner sur celui du secteur privé et, pour les salariés concernés, par l'effet en année pleine de la suppression de l'exonération de CSG et CRDS sur les heures supplémentaires, indique l'Insee.

Les écarts de niveaux salariaux entre les trois versants de la fonction publique s'expliquent principalement par des différences de structure en termes de catégorie statutaire, de sexe et d'âge.

La valeur du point d'indice de la grille salariale de la fonction publique est globalement gelé depuis 2010, même si le gouvernement a fait l'an passé un geste pour les fonctionnaires de catégorie C, aux revenus les plus modestes.

Un autre indicateur utilisé par l'Insee, la rémunération des personnes en place, qui concerne les salaires des fonctionnaires présents la totalité des deux années chez le même employeur et avec la même quotité de travail, montre des évolutions 2013 positives en euros constants : +0,5% pour la fonction publique d'Etat, +0,7% pour la fonction publique territoriale et +0,7% pour le secteur public hospitalier.

Ces évolutions concernent les deux tiers des agents de la fonction publique. (Yann Le Guernigou)