France-Départ effectif à la retraite décalé de 2,5 à 3 ans-Etude

lundi 27 avril 2015 11h10
 

PARIS, 27 avril (Reuters) - Les réformes du système de retraites français depuis 1993 se traduiront, en l'état actuel, par un recul de l'âge effectif moyen de cessation d'activité de 2,5 à trois ans pour les générations 1960 à 1980, constate la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES).

Dans une étude publiée lundi, elle se réfère aux projections financières du Conseil d'orientation des retraites (COR), qui montrent que l'âge moyen actuel de départ à la retraite est de 61 ans et qu'il sera de 64 ans à partir de 2045.

L'âge moyen de départ à la retraite des hommes est estimé à 60,5 ans pour la génération 1950 et 64,8 ans pour la génération 1980, avec une espérance de vie à 60 ans de 24,3 ans pour la première et de 27,9 ans pour la seconde.

L'âge moyen de départ des femmes est évalué, respectivement, à 61,5 et 64 ans, avec une espérance de vie de 29,5 et 32,6 ans.

Pour la génération 1980, le seul relèvement à 62 ans au lieu de 60 de l'âge légal de départ à la retraite (réforme de 2010) entraînera un décalage de 11 mois pour les femmes et de six pour les hommes, précise la DREES.

L'étude montre par ailleurs que plus les personnes concernées ont des revenus élevés, plus elles auront tendance à reporter leur départ à la retraite. (Emmanuel Jarry, édité par Yann le Guernigou)