Applied Materials et Tokyo Electron renoncent à leur fusion

lundi 27 avril 2015 08h33
 

27 avril (Reuters) - Applied Materials et Tokyo Electron ont annoncé lundi avoir mis fin à leur projet de fusion.

Les deux parties se sont entendues pour ne verser aucune pénalité et vont chacune mettre en oeuvre un programme de rachat d'actions, de trois milliards de dollars pour Applied Materials et de 120 milliards de yens pour Tokyo Electron.

Les deux équipementiers pour l'industrie des semi-conducteurs avaient annoncé en septembre 2013 leur projet de fusion, un rare cas de rapprochement entre une société américaine et un concurrent japonais. Tokyo Electron a expliqué l'abandon des fiançailles par des "divergences de vues" avec les autorités de régulation américaines.

(Bureau de Bangalore, Véronique Tison pour le service français)