La BCE est libre d'ajuster son QE si l'inflation remonte-Mersch

mardi 7 avril 2015 17h41
 

FRANCFORT, 7 avril (Reuters) - La Banque centrale européenne aura toute liberté d'ajuster son programme d'assouplissement quantitatif (QE) si elle avance plus vite que prévu vers son objectif de remontée de l'inflation, a déclaré mardi Yves Mersch, membre du directoire de la BCE.

"Si nous étions amenés à constater que ce processus nous rapproche plus tôt de notre objectif, nous ne serions évidemment pas liés à nos décisions au point que nous ne pourrions pas ajuster les choses", a-t-il déclaré au journal allemand Börsen-Zeitung.

Cela serait notamment le cas si l'évolution vers l'objectif officiel d'inflation de la BCE, soit un niveau proche de mais inférieur à 2%, était plus rapide ou plus lente que prévu, a-t-il dit.

"Dans un sens comme dans l'autre, nous ne refusons pas de voir la réalité", a souligné Yves Mersch.

La BCE a entamé en mars ses rachats d'actifs, dont des obligations souveraines, qu'elle prévoit d'effectuer au rythme de 60 milliards d'euros par mois jusqu'en septembre 2016 au moins.

Yves Mersch a par ailleurs mis en garde contre la tentation d'utiliser le taux de change de l'euro pour améliorer la compétitivité de la région, notant que cela serait contraire à la loi dans l'Union européenne. (David Milliken et John O'Donnell, Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand)