Abertis devrait lever E1,7 md via l'entrée en Bourse de Cellnex

mardi 7 avril 2015 12h32
 

LONDRES/MADRID, 7 avril (Reuters) - Abertis Infraestructuras devrait lever jusqu'à 1,7 milliard d'euros via la cession d'une participation pouvant aller jusqu'à 61% du capital de sa filiale de télécommunications Cellnex, apprend-on d'une source au sein d'une des banques chargées de l'opération.

Cela donnerait une valorisation de Cellnex, qui gère des relais mobiles en Espagne et en Italie, à 2,8 milliards d'euros à l'occasion de sa cession à des investisseurs institutionnels, prévue dans le courant du premier semestre.

L'économie espagnole en plein redressement attire les investisseurs et la demande d'infrastructures en Europe est forte, comme l'a montré le succès de l'introduction en Bourse de l'exploitant d'aéroports Aena.

Cellnex, leader sur le marché espagnol de la transmission de signaux, a réalisé un chiffre d'affaires de 436 millions d'euros en 2014 et un bénéfice avant intérêts, impôt, dépréciations et amortissements de 178 millions.

Cette cession permettra à Abertis, groupe espagnol qui est un concessionnaire d'autoroutes, de se concentrer sur son activité principale et de maintenir un bon retour aux actionnaires, précise la source.

Dans un communiqué, Abertis a confirmé que la cession aurait lieu mais un porte-parole du groupe a refusé de commenter plus avant.

Cette mise sur le marché n'inclura pas d'augmentation de capital pour la filiale comme l'attendaient certains analystes ce qui signifie que les projets de croissance devront être financés par des opérations à part après la cotation en Bourse.

Le groupe prévoit de céder 55% du capital dans un premier temps, avec une option de surallocation ("greenshoe") qui porterait la part cédée à un maximum de 61%. (Freya Berry et Vikram Subhedar, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)