BOURSE-Belvédère bondit, montée au capital de la famille Zniber

jeudi 2 avril 2015 15h56
 

PARIS, 2 avril (Reuters) - Le titre Belvédère progressait jeudi pour la deuxième séance consécutive, signant la plus forte hausse de l'indice CAC Mid & Small, porté par la montée dans son capital de son actionnaire de référence Diana Holding, qui gère les intérêts de la famille Zniber, à la tête du premier producteur de vins marocains.

A 15h55, le titre bondissait de 6,4% à 16,85 euros, soit une hausse cumulée de 17% sur deux séances. Dans le même temps, l'indice CAC Mid & Small gagne 0,3%.

Dans un communiqué de l'AMF publié mercredi, la société Diana Holding a officialisé son franchissement à la hausse du seuil des 15% du capital de Belvédère, la société de droit marocain contrôlant désormais 16,61% du capital, avec 16,47% des droits de vote à la suite d'achats de titres sur le marché. (bit.ly/1bQQZDF)

Le groupe agro-industriel marocain, entré l'an dernier dans le capital de Belvédère, déclare qu'il n'exclut pas de poursuivre ses achats d'actions de la société spécialisée dans les vins et spiritueux, "en fonction des conditions de marché".

Il précise toutefois qu'il n'envisage pas de franchir un seuil en capital ou en droits de vote qui l'obligerait à déposer une offre publique d'achat.

"Diana Holding a dit vouloir mettre en place un partenariat de long terme avec la société Belvédère, ce qui est une bonne nouvelle pour le groupe français qui a connu d'importantes difficultés par le passé", analyse un vendeur actions à Paris.

Cette opération "semble confirmer la volonté du groupe de tourner la page, après son plan stratégique présenté en fin d'année dernière", ajoute le broker.

Belvédère a dévoilé en décembre 2014 un plan stratégique fixant à l'horizon 2018 un objectif de marge de résultat brut d'exploitation (Ebitda) de 12 à 15%, un Ebitda de 50 à 70 millions d'euros et un chiffre d'affaires de 420 à 460 millions qui implique une croissance de 25 à 35% de ses coeurs de métiers. (Raphaël Bloch, édité par Jean-Michel Bélot)