La biotech belge Biocartis envisage une IPO mi-avril

mercredi 1 avril 2015 11h39
 

BRUXELLES, 1er avril (Reuters) - Le spécialiste belge des diagnostics moléculaires Biocartis Group a présenté mercredi un projet d'introduction en Bourse sur Euronext Bruxelles afin de financer sa croissance en tirant parti de l'intérêt que suscite chez les investisseurs le segment européen des biotechnologiques.

Biocartis pourrait lever de 70 à 100 millions d'euros lors d'une IPO prévue mi-avril, selon une source au fait des projets de la société.

Bien qu'incontestable, l'intérêt des investisseurs européens est encore loin d'égaler celui observé aux Etats-Unis, où l'indice des biotechs du Nasdaq a gagné 115% au cours des deux dernières années et où les introductions en Bourse de sociétés du secteur se sont multipliées ces derniers mois.

L'Europe compte beaucoup moins de "biotechs" prometteuses que les Etats-Unis mais la Belgique et les Pays-Bas sont considérées comme des régions de prédilection du secteur.

La faiblesse relative de l'Europe en tant que centre financier des biotechs fait que certaines d'entre elles se tournent vers les Etats-Unis.

C'est ainsi que la française Cellectis, spécialiste de l'ingénierie du génome, a levé 228 millions de dollars (212 millions d'euros) sur le Nasdaq la semaine dernière.

La belge Cardio3 Biosciences a également fait part de son intention de rechercher une deuxième cotation aux Etats-Unis.

Installée à Malines, Biocartis, qui emploie environ 200 personnes, a lancé en septembre dernier son système de diagnostic dénommé Idylla, capable de délivrer des résultats dans un délai de 40 minutes à 2h30.

La société a conclu des accords de partenariats avec les groupes américains Johnson & Johnson et Abbott Molecular . Johnson & Johnson est également présent à son capital, tout comme le français BioMérieux, entre autres.

(Philip Blenkinsop, avec Ben Hirschler, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)