LEAD 1-Teck et Antofagasta démentent tout projet de fusion

lundi 30 mars 2015 23h01
 

(Actualisé avec démentis des deux groupes)

TORONTO/SANTIAGO, 30 mars (Reuters) - Les groupes miniers Teck Resources et Antofagasta ont démenti lundi toute discussion en vue d'une fusion susceptible de créer l'un des premiers producteurs mondiaux de cuivre.

S'appuyant sur des sources anonymes, Bloomberg avait auparavant fait état de contacts entre Teck, basé au Canada, et le chilien Antofagasta, coté à la Bourse de Londres.

L'action Teck avait bondi de 11% à la Bourse de Toronto à la suite de cette affirmation.

Avec une capitalisation boursière de 8,1 milliards de dollars (7,49 milliards d'euros), Teck est le groupe minier canadien le plus diversifié avec des activités dans le cuivre, le zinc et le charbon. Il dépend de la famille canadienne Keevil.

Le producteur chilien de cuivre Antofagasta a pour sa part une capitalisation boursière de 10,8 milliards de dollars. Il est contrôlé par la famille chilienne Luksic.

Le secteur minier mondial est confronté à une chute des cours qui a entraîné un ralentissement des opérations de fusions-acquisitions. (Nicole Mordant, avec Euan Rocha à Toronto et Anthony Esposito à Santiago; Bertrand Boucey pour le service français)