Berlin veut investir dans le programme de satellite français CSO

lundi 30 mars 2015 15h55
 

BERLIN, 30 mars (Reuters) - L'Allemagne souhaite investir 210 millions d'euros dans le programme français de satellites d'observation militaire CSO et obtenir en échange un droit d'accès accru aux images fournies par les satellites, selon un document parlementaire interne allemand vu par Reuters.

Cet investissement, qui correspondrait aux deux tiers du prix d'un satellite de nouvelle génération de la composante spatiale optique (CSO), doit encore être validé par le Bundestag, précise ce document.

Le programme CSO a pour maître d'oeuvre Airbus Defense and Space, filiale d'Airbus Group, à qui Thales Alenia Space, coentreprise entre Thales et le groupe italien Finmeccanica, fournira un instrument optique de haute résolution à ces satellites de nouvelle génération.

Selon ce même document, l'Allemagne et la France souhaitent également signer un accord de principe sur une coopération concernant le développement du futur drone MALE européen d'observation.

Ce projet de drone, auquel participe également l'Italie, est porté par Airbus Group, Dassault Aviation et l'italien Finmeccanica. (Sabine Siebold, Marine Pennetier pour le service français, édité par Yves Clarisse)