Total évacue du personnel et réduit sa production au Yémen

lundi 30 mars 2015 10h15
 

PARIS, 30 mars (Reuters) - Total a annoncé lundi avoir évacué ses employés expatriés au Yémen à Sanaa et Kharir et avoir réduit sa production sur le Bloc 10, qu'il opère, au cinquième jour d'une offensive aérienne menée par l'Arabie saoudite sur la capitale yéménite.

Le groupe français a précisé que ses sites n'avaient toujours pas été touchés par les raids, lancé jeudi par le royaume wahhabite et ses alliés sunnites contre les milices chiites houthies yéménites opposées au président Abd-Rabbou Mansour Hadi, qui tiennent Sanaa et cherchent à s'emparer d'Aden, le grand port du sud du pays.

"Tout le personnel expatrié à été évacué de Saana et de Kharir (bloc 10). Toutes les mesures nécessaires sont en oeuvre pour garantir au personnel restant des conditions de sécurité maximales", a indiqué une porte-parole de Total dans une déclaration transmise par courrier électronique.

Les opérations sur le bloc 10 ont été réduites et seule l'alimentation d'une centrale à gaz y est maintenue, a-t-elle également indiqué.

Concernant l'usine de liquéfaction de Yemen LNG, dans laquelle Total détient une participation de 39,62%, le groupe indique que le personnel a été réduit au minimum nécessaire et que les mesures de sécurité restent à leur plus haut niveau.

La production de Total au Yémen s'est établie à 84.000 barils équivalent pétrole par jour en 2014, soit 3,9% de la production globale du groupe. (Michel Rose et Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)