RPT-Hollande voit en PSA un "turbo" pour l'économie française

vendredi 27 mars 2015 17h06
 

(Précision nombre exact de salariés à Trémery, § 6)

* Le site de Trémery préféré à celui de Vigo en Espagne

* Carlos Tavares plaide en faveur du diesel

par Gilbert Reilhac

TREMERY, Moselle, 27 mars (Reuters) - François Hollande a salué vendredi comme un signe de reprise pour l'économie française l'annonce par le groupe PSA d'un investissement pour la fabrication d'un moteur à essence turbo dans son usine de Trémery, en Moselle.

A deux jours du second tour des élections départementales, le président effectuait son troisième déplacement consacré à la politique industrielle dans ce département lorrain où le Front national a totalisé 32% des voix le 22 mars.

"Peugeot PSA se redresse, ce qui est une bonne nouvelle pour PSA, une bonne nouvelle pour la France. C'est un signe de plus que la reprise est là, encore fragile et que nous devons conforter", a-t-il dit devant les salariés réunis dans l'usine.

"Il faut aussi donner l'exemple, mettre le turbo, c'est ce que vous avez fait, mettre le turbo dans le moteur de l'économie française, voilà ce que nous avons à faire pour que ça aille plus vite" a-t-il ajouté aux côtés de Carlos Tavares, le président du directoire de PSA.

Le groupe automobile, dont l'Etat est actionnaire à 14%, a annoncé vendredi que Trémery, sa principale usine de moteurs en France et dans le monde, avait été choisie pour produire le moteur 3 cylindres EB Turbo, une déclinaison du moteur 3 cylindres déjà produit sur le site depuis 2011.   Suite...