La décision sur la privatisation d'ABN Amro reportée

vendredi 27 mars 2015 10h55
 

AMSTERDAM, 27 mars (Reuters) - Le gouvernement néerlandais a annoncé vendredi le report de sa décision sur la privatisation d'ABN Amro après l'annonce par le conseil de surveillance de la banque d'une augmentation du salaire de base de la plupart de ses dirigeants.

Dans une lettre adressée aux parlementaires, le ministre des Finances, Jeroen Dijsselbloem, explique qu'il avait prévu de fixer au cours du premier trimestre la date d'introduction en Bourse de la banque mais que l'augmentation des salaires l'a conduit à reporter sa décision.

La décision de la banque d'augmenter de 100.000 euros le salaire de chacun des membres de son conseil d'administration à l'exception de celui du directeur général, Gerrit Zalm, a provoqué un débat houleux au Parlement, qui devra se prononcer sur le projet de privatisation.

La nationalisation d'ABN Amro en octobre 2008, au plus fort de la crise financière mondiale, a coûté 24 milliards d'euros aux contribuables néerlandais.

Sur Twitter, le cabinet de Jeroen Dijsselbloem a justifié le report de la décision sur le dossier par le "besoin de plus de calme avant que des étapes importantes puissent être franchies".

(Toby Sterling; Patrick Vignal pour le service français, édité par Marc Angrand)