March 27, 2015 / 9:34 AM / 2 years ago

BOURSE-Genfit dévisse, résultats décevants dans la NASH (actualisé)

5 MINUTES DE LECTURE

* Le critère principal pas directement satisfait par l'étude définie initialement

* Des analystes abaissent recommandations et objectifs de cours

* L'action a chuté de 44% et retombe au niveau de l'été 2014

* La capitalisation boursière fond de plus de moitié depuis février

* Genfit n'exclut pas une cotation sur le Nasdaq d'ici fin 2015 (Actualisé avec commentaire du président du directoire et cours de clôture)

par Alexandre Boksenbaum-Granier

PARIS, 27 mars (Reuters) - L'action Genfit a lourdement chuté vendredi à la Bourse de Paris au lendemain de l'annonce par la société biopharmaceutique de résultats jugés décevants d'une étude très attendue sur son candidat médicament phare, le GFT505.

Le titre, réservé à la baisse de longues minutes à l'ouverture du marché, a chuté de 44,33% à 28,31 euros, retombant ainsi à son niveau de l'été 2014 dans des volumes ayant représenté 17,1 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext. La valeur a accusé la plus forte baisse de l'indice SBF 120, en hausse de 0,51%.

Genfit a annoncé jeudi soir que les premiers résultats d'une étude de phase II de son traitement destiné à soigner la NASH, une maladie du foie, avaient montré des résultats encourageants.

Dans son communiqué, Genfit précise toutefois que l'étude telle qu'elle avait été définie initialement n'a pas permis de "satisfaire directement au critère principal".

"D'accord, les résultats sont bons, mais pour les atteindre ils ont dû modifier certains critères", constate un vendeur actions parisien.

"On ne peut donc pas vraiment dire que ce soit une réussite. Et comme la valeur était beaucoup montée avec pas mal d'espoirs suscités par cette étude, la déception est d'autant plus grande. Les investisseurs préfèrent sortir pour le moment dans l'attente d'avoir plus d'explications".

"De Nombreuses Questions"

L'action Genfit a enchaîné les plus hauts historiques à Paris en début d'année, jusqu'à 70,64 euros le 20 février.

Entre début 2014 et jeudi, la capitalisation boursière de Genfit a été multipliée par près de sept, en partie dopée l'été dernier par une note de Deutsche Bank sur la valeur, une émission de la chaîne américaine d'informations financières CNBC et les espoirs des investisseurs sur le marché de la NASH.

Des analystes estiment ainsi que le marché de la NASH pourrait atteindre entre 35 et 40 milliards de dollars (32,4 à 37 milliards d'euros) d'ici une dizaine d'années.

A la suite des résultats de l'étude, Deutsche Bank a ramené sa recommandation sur la valeur d'"acheter" à "conserver" et réduit son objectif de cours de 110 à 40 euros.

"Nous considérons que les données d'aujourd'hui posent de nombreuses questions autour de l'efficacité (du produit, NDLR), mais cela soutient le passage en étude de phase III avec un risque légèrement plus élevé", écrit le broker.

Interrogé sur le financement d'une phase III de l'étude, Jean-François Mouney, le président du directoire de Genfit, a dit sur BFMBusiness, que la société pourrait peut-être lever de l'argent par une cotation sur le Nasdaq d'ici la fin de l'année.

"Nous regarderons si en même temps que développer cette phase III, des discussions pour un partenariat ne sont pas une option intéressante", a-t-il ajouté de New York.

Un Potentiel Commercial Moins élevé

Jeudi, le titre Genfit négocié à New York sous forme d'ADR (certificat américain de dépôt) a chuté de 20,7% à la suite de l'annonce des résultats, tandis que son concurrent américain dans la NASH, Intercept Pharmaceuticals, a bondi de 8,5%.

Kepler Cheuvreux a également abaissé son conseil sur le titre d'"acheter" à "conserver" et ne vise plus qu'un cours de 40 euros, contre 50 euros auparavant.

Selon l'intermédiaire, le potentiel commercial du GFT505 pourrait être moins élevé qu'anticipé, et Kepler Cheuvreux n'anticipe plus désormais qu'un maximum de 3,2 milliards d'euros pour les ventes, contre 6,5 milliards avant.

"Les résultats sont prometteurs et confirment certains éléments, mais de nouveaux éléments sont nécessaires pour vraiment différencier le GFT505 du placebo. On attend maintenant de voir ce que diront les publications scientifiques sur le sujet", avance de son côté un trader en poste à Paris.

Le besoin d'une clarification est largement partagé sur le marché et nombreux sont les investisseurs attendant maintenant, comme promis jeudi par le groupe, la publication dans un journal scientifique "de renom" d'un manuscrit actuellement en préparation.

En attendant, la capitalisation boursière de Genfit est retombée ce vendredi à 678 millions d'euros, contre plus de 1,6 milliard le 20 février.

Graphique de la capitalisation boursière de Genfit:

bit.ly/1wUQY5I

* Le communiqué de Genfit :

bit.ly/1OCc045 (Edité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below