LEAD 2-Bolloré cède 22,5% de Havas pour se renforcer dans Vivendi

jeudi 26 mars 2015 19h44
 

* Bolloré cède 22,5% de Havas pour 601 millions d'euros

* Bolloré se renforce dans Vivendi à plus de 10% pour 632 mlns

* L'action Havas termine en baisse de 4,73% (Actualisé avec Bolloré se renforçant dans Vivendi)

PARIS, 26 mars (Reuters) - Bolloré a annoncé jeudi s'être renforcé dans Vivendi, dont il contrôle désormais plus de 10% du capital, après avoir annoncé le même jour la cession de 22,5% du capital du groupe de publicité Havas .

Le groupe diversifié, qui a retiré 601 millions d'euros de la vente des titres Havas, au prix de 6,40 euros par action, a immédiatement réinvesti cette somme pour porter de 8,15% à 10,20% sa participation dans Vivendi, une opération d'un montant de 632 millions, réalisée sur la base de 22,85 euros par action.

En se renforçant dans Vivendi, Vincent Bolloré répond indirectement aux critiques l'accusant de présider aux destinées du groupe de médias tout en n'en contrôlant qu'une faible partie du capital, même s'il est le premier actionnaire.

Le fonds spéculatif américain P. Schoenfeld Asset Management (Psam), qui détient environ 0,8% de Vivendi, a été le premier actionnaire à contester ouvertement la stratégie de Vincent Bolloré. Il a déposé cette semaine deux résolutions en vue de l'assemblée générale de Vivendi du 17 avril réclamant la distribution de dividendes spéciaux d'un total de 9 milliards d'euros pour doper un titre qu'il juge sous-évalué.

La cession des titres Havas est sans risque pour Bolloré, qui conserve 60% du capital du groupe publicitaire, présidé par Yannick Bolloré, l'un des fils du milliardaire breton.

En Bourse, l'action Havas a clôturé en baisse de 4,73% à 6,85 euros, s'ajustant ainsi près du prix du placement, tandis que celle de Bolloré a perdu 3,85% à 4,95 euros. Le titre Vivendi a de son côté terminé en repli de 0,54% à 22,96 euros, avant l'annonce du renforcement de Bolloré dans le capital. (Jean-Michel Bélot et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Gilles Guillaume)