LEAD 1-QE-La BdF a acheté pour 18 mds de titres à ce jour-Noyer

mardi 24 mars 2015 18h05
 

(Actualisé avec éléments complémentaires)

PARIS, 24 mars (Reuters) - La Banque de France a jusqu'à présent acheté sans difficulté pour 18 milliards d'euros de titres dans le cadre du programme d'assouplissement quantitatif de la Banque centrale européenne, a annoncé mardi son gouverneur, Christian Noyer.

Ces achats se composent pour 11 milliards d'euros d'obligations sécurisées ("covered bonds"), pour 5,7 milliards d'obligations souveraines françaises et pour 1,4 milliard d'obligations supranationales, a-t-il ajouté en présentant les résultats 2014 de la BdF à des journalistes.

Prié de dire si la BdF avait constaté des problèmes lors de l'achat de ces titres, il a répondu : "Non, aucun."

"Nous faisons très attention à ne pas faire décaler les prix de marché", a ajouté Christian Noyer. "Nous répartissons nos achats sur l'ensemble de la courbe des taux, donc on a des rendements analogues à tous ceux qui existent sur l'ensemble de la courbe des taux."

Les achats d'obligations sécurisées ont commencé en octobre et ceux de titres souverains le 9 mars. Les achats de titres supranationaux sont effectués par la BdF et son homologue espagnole pour le compte de l'ensemble des banques centrales nationales.

La BCE a annoncé l'achat de 60 milliards d'euros par mois de titres jusqu'en septembre 2016 au moins dans le cadre de ce programme d'assouplissement quantitatif ("quantitative easing", QE).

Elle a annoncé lundi que 26,3 milliards d'euros avaient jusqu'alors été consacrés à l'achat d'obligations d'Etats.

Le programme, qui vise à rapprocher le niveau de l'inflation dans la zone euro de l'objectif de la BCE, soit un taux inférieur à mais proche de 2%, comprend un troisième volet : l'achat de titres adossés à des actifs (ABS) qui sont pour l'instant uniquement inscrits au bilan de la BCE.

(Jean-Baptiste Vey, édité par Marc Angrand)