SWH déboutée sur le plafonnement de ses droits de vote dans Sika

lundi 23 mars 2015 11h48
 

ZURICH, 23 mars (Reuters) - Sika a annoncé lundi que le tribunal cantonal de Zoug avait débouté la holding de la famille Schenker-Winkler de son recours contre le plafonnement de ses droits de vote, un nouveau revers pour le projet de prise de contrôle du groupe suisse par le français Saint-Gobain .

La holding SWH (Schenker-Winkler Holding) possède 16,1% du capital et 52,4% des droits de vote de Sika mais le conseil d'administration de ce dernier, hostile au projet de Saint-Gobain, a annoncé début février vouloir limiter ses droits de vote à la limite statutaire de 5%.

SWH, jugeant ce plafonnement illégal, a intenté un recours devant le tribunal de Zoug.

"Dans la procédure concernant la limitation des droits de vote, le tribunal de Zoug a rejeté tous les recours de Schenker-Winkler Holding", a déclaré Sika dans un communiqué. "Le conseil de Sika salue la décision et va l'analyser en détail."

L'action Sika gagnait près de 9% à 10h40 GMT sur le marché suisse après cette annonce. A Paris au même moment, Saint-Gobain perdait 1,18%.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès du groupe français de matériaux de construction.

Saint-Gobain a annoncé en décembre un accord avec la famille Burkard-Schenker sur le rachat de SWH pour 2,75 milliards de francs. La direction du chimiste suisse estime que le projet ne sert pas les intérêts industriels du groupe. (Marc Angrand pour le service français, édité par Gilles Guillaume)