Australie-UBS sommée de s'expliquer après un rapport modifié

lundi 23 mars 2015 11h26
 

SYDNEY, 23 mars (Reuters) - Un régulateur australien a demandé des explications à UBS après qu'un responsable politique eut dit qu'il avait demandé à la banque suisse de modifier un de ses rapports d'analyse au sujet de la plus importante privatisation de l'histoire du pays.

Mike Baird, Premier ministre de l'Etat du Nouvelle-Galles du Sud qui pousse à la vente, pour 17 milliards de dollars australiens (12,2 milliards d'euros), d'une participation de 49% de l'Etat dans un réseau électrique, a confirmé que ses services avaient demandé à UBS de rééditer le rapport sans la mention disant que l'opération était "mauvaise pour le budget".

Les propos de Mike Baird interviennent alors que se tiennent samedi les élections pour le renouvellement du Parlement de l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud, le plus peuplé d'Australie.

Le partis de l'opposition, les travaillistes et les écologistes, se sont engagés à mener une enquête parlementaire sur cette affaire.

Les autorités boursières australiennes ont dit lundi avoir demandé à UBS, banque conseil de Canberra dans le dossier de la privatisation, de s'expliquer sur sa décision de modifier son rapport.

"UBS a été priée de fournir des informations sur son rapport de privatisation de l'électricité en Nouvelle-Galles du Sud", a dit une porte-parole des autorités.

UBS s'est refusé à tout commentaire. (Byron Kaye, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)