Toyota annoncera bientôt une usine au Mexique-sources

dimanche 22 mars 2015 15h30
 

TOKYO/MEXICO, 22 mars (Reuters) - Toyota est en train de mettre la dernière main au projet de construction de sa première usine d'assemblage de voitures de tourisme au Mexique et son conseil d'administration pourrait lui accorder son feu vert dès le mois prochain, a-t-on appris de trois sources proches du dossier.

Le nouveau site, destiné à produire des Corolla à partir de 2019, pourrait représenter un investissement de plus d'un milliard de dollars (925 millions d'euros) sur la base des montants évoqués récemment pour des projets comparables par certains de ses rivaux, comme l'allemand Volkswagen.

L'approbation du projet mettrait un terme au gel des projets d'expansion du groupe décidé il y a trois ans par son président, Akio Toyoda, qui a imputé à l'expansion rapide des années précédentes des problèmes de qualité et la crise déclenchée en 2009 par des rappels massifs de voitures en atelier.

Akio Toyoda a demandé l'an dernier à la direction du groupe de rechercher un site au Mexique et d'étudier la faisabilité d'une nouvelle usine, ont déclaré à l'époque des dirigeants proches du projet.

Toyota est le seul grand constructeur automobile généraliste qui ne dispose pas d'un site de production au Mexique, un pays qui offre le double avantage de coûts salariaux faibles et de l'absence de droits de douane à l'exportation vers les Etats-Unis, premier débouché du géant nippon.

Ce dernier exploite dans l'Etat mexicain de Basse-Californie un site d'assemblage de son pick-up Tacoma mais ne produit aucun modèle de tourisme dans le pays.

Deux sources proches des discussions ont déclaré l'an dernier que les autorités mexicaines avaient présenté à Toyota une dizaine de sites d'implantation possibles pour la nouvelle usine et que les dirigeants du groupe avaient retenu un site dans l'Etat de Guanajuato, dans le centre du pays.

Une délégation du constructeur a récemment passé une semaine dans la région et poursuit les discussions avec les autorités locales, a dit une source.

"Nous évaluons en permanence nos capacités de production au Mexique et plus généralement en Amérique du Nord, afin de rester en phase avec la demande du marché local, mais aucune décision de ce genre n'a été adoptée à ce stade", a déclaré à Reuters Itsuki Kurosu, porte-parole de Toyota.   Suite...