Manoeuvres militaires américano-polonaises près de Varsovie

samedi 21 mars 2015 20h34
 

VARSOVIE, 21 mars (Reuters) - L'armée américaine a déployé une batterie de missiles antimissiles Patriot près de Varsovie dans le cadre de manoeuvres d'une semaine avec l'armée polonaise, sur fond de tension en raison de la crise ukrainienne.

La Pologne, qui a rejoint l'Otan en 1999, ne dispose toujours pas de système de défense contre les missiles balistiques mais doit prendre prochainement une décision sur l'achat de batteries de défense contre les missiles à moyenne portée.

"Nous avons toujours été des amis et depuis seize ans nous sommes des alliés", a déclaré le ministre polonais de la Défense, Tomasz Siemoniak, lors d'un point de presse samedi avec l'ambassadeur des Etats-Unis à Varsovie, Stephen Mull. "A chaque fois que cela a été nécessaire, les Etats-Unis ont été à nos côtés"

En organisant ces manoeuvres militaires, l'armée américaine a déclaré vouloir "rassurer ses alliés, démontrer sa liberté de mouvement et prévenir toute agression sur le flanc oriental de l'Otan".

La batterie de missiles sol-air Patriot a été déployée avec une centaine de soldats américains et une trentaine de véhicules sur la base militaire de Sochaczew, à 50 km de Varsovie.

Cette semaine, les médias russes ont fait état du déploiement de missiles balistiques Iskander dans l'enclave russe de Kaliningrad, près de la Pologne, là aussi dans le cadre d'un exercice.

Pour son système de défense contre les missiles à moyenne portée, la Pologne doit choisir dans les semaines qui viennent entre les offres de l'américain Raytheon, qui construit le Patriot, et d'un consortium composé du français Thales et du groupe européen MBDA. (Marcin Goettig, Guy Kerivel pour le service français)