La Banque du Pirée reste dans le rouge à cause des provisions

jeudi 19 mars 2015 17h27
 

ATHENES, 19 mars (Reuters) - La Banque du Pirée, deuxième banque de Grèce par les actifs, a fait état jeudi d'une perte nette de 332 millions d'euros au quatrième trimestre 2014, les créances douteuses ayant continué de peser sur ses comptes.

Le groupe a inscrit sur les trois derniers mois de l'année des provisions d'un montant total de 519 millions d'euros, contre 2,24 milliards au troisième trimestre, qui s'était soldé par une perte nette de 1,56 milliard.

Les créances non-performantes représentaient 38,8% de l'encours total au quatrième trimestre contre 39% au troisième trimestre, a-t-il précisé.

Affaiblies par la crise de la dette et plusieurs années de récession, les banques grecques ont dû faire face ces derniers mois à un regain de tension politique et aux craintes d'une sortie du pays de la zone euro, qui ont entraîné des retraits importants et des problèmes de liquidité.

Les dépôts du secteur ont diminué de 6,9 milliards d'euros sur les deux premiers mois de l'année, a précisé la Banque du Pirée.

Sa concurrente Alpha Bank, numéro quatre du secteur, a vu sa perte nette se creuser au quatrième trimestre à 440,2 millions d'euros, contre 156,9 millions sur juillet-septembre.

(George Georgiopoulos, Marc Angrand pour le service français)