Fitch-Un échec de la fusion avec Holcim serait négatif pour Lafarge

mardi 17 mars 2015 12h09
 

17 mars (Reuters) - Un échec de la fusion entre Lafarge et Holcim aurait un effet négatif sur le profil de crédit du cimentier français, mais il serait neutre pour le groupe suisse, a annoncé mardi l'agence de notation Fitch Ratings.

"L'incapacité à boucler la fusion mènerait probablement à la fin de la surveillance positive sur Lafarge et laisserait peu de marge de manoeuvre à la société du fait de sa note "BB+" induite par son niveau d'endettement relativement élevé", écrit l'agence.

Elle précise toutefois dans un communiqué qu'elle s'attend toujours à ce que la fusion Holcim-Lafarge soit menée à bien malgré la remise en question de la parité d'échange entre les deux groupes, fixée en avril 2014.

Un échec de la fusion serait en revanche positif pour le profil de crédit du groupe irlandais de matériaux de construction CRH, qui doit racheter des actifs d'une valeur d'entreprise de 6,5 milliards d'euros aux deux groupes. Ces cessions d'actifs sont une condition essentielle à la fusion des deux cimentiers français et suisse.

Pour le communiqué de Fitch en anglais: (Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)