** LE POINT SUR LES MARCHÉS à l'ouverture des Bourses en Europe **

mardi 17 mars 2015 09h38
 

PARIS, 17 mars (Reuters) - Les principales Bourses européennes marquent une
pause à l'ouverture mardi après leurs gains de la veille et dans l'attente
d'indicateurs économiques et d'une réunion peut-être déterminante de la Réserve
fédérale américaine.
    À Paris, le CAC 40 abandonne 2,60 points ou 0,05% à 5.058,56 points
après 25 minutes d'échanges, au lendemain d'une hausse de 0,94%. Le Dax 
retombe de 0,43% à 12.115,48 points après son record historique de lundi, qui
portait ses gains à près de 25% depuis le début de l'année. 
    Milan (-0,26%) et Madrid <.IBEX) -0,07%) consolident également
alors que le FTSE londonien fait exception en gagnant 0,48% à 6.836,51
points, sous l'impulsion des compartiments de l'énergie et des ressources de
base qui profitent de la remontée du dollar.
    L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro cède 0,16% et le
FTSEurofirst 300 0,06%.
    Les intervenants attendent les annonces que fera la Fed mercredi soir à
l'issue de sa réunion monétaire de deux jours. La poussée récente du dollar et
les indicateurs mitigés publiés ces derniers jours aux Etats-Unis, avec
notamment une troisième baisse consécutive de la production industrielle en
février, renforcent les espoirs d'une politique monétaire toujours prudente même
si la Fed ne promet plus expressément de faire preuve de "patience".
 
    Ces conjonctures ont permis au S&P-500 de gagner 1,35% lundi à Wall Street,
sa meilleure performance depuis le 3 février, et ont aussi soutenu les places
asiatiques ce mardi.
    En Europe, les investisseurs seront aussi sensibles à l'indice ZEW de
confiance des investisseurs allemands, attendu en hausse à 58,2, et au chiffre
définitif du taux d'inflation dans la zone euro, qui devrait être confirmé à
-0,3%. Les deux indicateurs sont publiés à 10h00 GMT.
    Au niveau des indices sectoriels, l'énergie et les ressources de
base se distinguent avec des gains respectifs de 1,13% et 0,40%. BP
, British Gas et BHP Billiton arrivent en tête des hausses
de l'indice paneuropéen Stoxx 50, permettant à Londres de surperformer. 
    Francfort pâtit de prises de bénéfice sur Daimler, Bayer
 ou encore Deutsche Telekom, et Hugo Boss perd
plus de 2% à 116 euros après un important placement réalisé au prix de 113 euros
par action. Contre la tendance, Volkswagen gagne
0,90% en réaction à l'annonce d'un bond de 11% de ses immatriculations en Europe
en février. 
    A Paris, Lafarge cède encore 1,53% au lendemain d'un décrochage de
6,25%, dans la perspective d'une révision des modalités de sa fusion avec le
suisse Holcim.
    Sur le marché des changes, le dollar poursuit son retrait de la veille et se
négocie à 1,0595 pour un euro, en repli de 0,3% sur la séance.
    Les cours du pétrole repartent à la baisse avec le baril de Brent qui se
négocie à 53,68 dollars vers 8h25 GMT, en recul de 0,48%.
 
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 

 (Véronique Tison pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)