** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

mardi 17 mars 2015 08h06
 

PARIS, 17 mars (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont
attendues stables ou en légère baisse à l'ouverture mardi, marquant une pause
après leurs gains de la veille alors que la Réserve fédérale américaine entame
une réunion décisive de deux jours.
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien 
pourrait ouvrir stable ou en léger repli, le Dax à Francfort 
abandonnerait jusqu'à 0,1% et le FTSE à Londres autour de 0,2%. 
    Le CAC et le Footsie ont pris autour de 1% lundi tandis que le Dax s'est
envolé de 2,24% à plus de 12.000 points, un nouveau record qui porte sa hausse à
plus de 24% depuis le début de l'année.
    A Wall Street, le S&P-500 a pris 1,35%, sa meilleure performance depuis le 3
février, dans l'espoir que les indicateurs mitigés publiés dans la journée aux
Etats-Unis, notamment la baisse de la production industrielle, et la poussée du
dollar incitent la Fed à rester prudente dans sa politique de taux. 
    Les spéculations sur la Fed ont aussi soutenu les places asiatiques, à
l'image de la Bourse de Tokyo, qui a progressé de 0,99% pour inscrire de
nouveaux plus hauts depuis avril 2000, ou des valeurs chinoises en
hausse de 1,3% vers 6h50 GMT.
    "Nous nous attendons à ce que la Fed supprime le mot 'patience' dans son
communiqué mais en même temps nous pensons qu'elle réaffirmera que sa politique
est fonction des données économiques, afin de garder la possibilité de relever
les taux quand elle le souhaite, que ce soit en juin ou en septembre", déclare
Shuji Shirota, responsable de la stratégie macroéconomique chez HSBC Securities
à Tokyo.
    Sans surprise, la Banque du Japon a annoncé, au terme de sa réunion de
politique monétaire, le maintien de ses mesures de relance mais elle a revu en
légère baisse ses projections d'inflation. 
    Sur le marché des changes, le dollar s'est stabilisé autour de 121,28 yens
et il cède encore un peu de terrain face à l'euro, à 1,0584 pour un euro
(-0,17%), après son net recul de la veille.    
    Le pétrole marque aussi une pause et le Brent regagne 0,2% à 54,04 dollars
après avoir touché lundi un plus bas depuis le 2 février de 52,50 dollars.
        
 PRINCIPAUX INDICATEURS ECONOMIQUES A L'AGENDA DU MARDI 17 MARS
PAYS  GMT   INDICATEUR                  PÉRIODE       CONSENSUS   PRÉCÉDENT
DE    10h00 Indice ZEW                   mars           58,2        53,0
EZ    10h00 Inflation (définitive)      février        +0,6%       -1,6%
            - annuelle                                 -0,3%       -0,3%
US    12h30 Mises en chantier           février      1,049 mln   1,069 mln
            Permis de construire                     1,065 mln   1,06 mln   
 
    VALEURS À SUIVRE
    * ORANGE. L'opérateur télécoms a dévoilé mardi un nouveau plan
stratégique prévoyant un important effort d'investissements, tablant à l'horizon
2018 sur une croissance de son chiffre d'affaires et de son résultat
d'exploitation par rapport à 2014. 
    * EURAZEO. La société d'investissement a annoncé mardi une perte
nette de 89 millions d'euros en 2014 en raison de charges passées dans plusieurs
de ses entreprises détenues en portefeuille. 
    * LAFARGE, HOLCIM. Paris sera vigilant dans le dossier
de la fusion des deux cimentier et souhaite que le projet préserve un ancrage en
France, dont des centres de décision, a déclaré lundi une source gouvernementale
française. 
    * HUGO BOSS. Le fonds Permira a vendu 8,4 millions d'actions du
groupe allemand au prix de 113 euros par action, bouclant ainsi son
désengagement de la maison de couture, a dit BofA Merrill Lynch, courtier chargé
du placement. L'action avait fini à 118,60 lundi.
    * PORSCHE tient dans la journée sa conférence de presse
annuelle.
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 

 (Véronique Tison pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)