L'Italie va revoir en hausse sa prévision de croissance-sources

lundi 16 mars 2015 18h57
 

16 mars (Reuters) - Le gouvernement italien s'apprête à revoir en légère hausse sa prévision officielle de croissance pour cette année, qui s'établirait à 0,7% ou à 0,8%, contre une estimation actuelle d'une progression de 0,6% du produit intérieur brut (PIB), ont dit à Reuters des sources proches du dossier.

L'une d'entre elles, qui a accès à des documents préparés par le Trésor, a précisé que la prévision d'un PIB en hausse de 0,8% figure dans une première mouture du Document économique et financier du Trésor (DEF), qui doit être publié en avril.

Ce document pourrait cependant connaître des modifications au cours des prochaines semaines.

La Commission européenne prévoit une croissance pour l'Italie de 0,6% en 2015, tout comme l'Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE). Le Fonds monétaire international (FMI) anticipe pour sa part un PIB en hausse de 0,4%.

Une autre source proche des réflexions du Trésor note que la prévision qui sera retenue dans le DEF pourrait finalement être de 0,7% en raison d'une baisse inattendue, de 0,7%, de la production industrielle en janvier.

Le Trésor prévoit toujours pour 2015 un déficit budgétaire représentant 2,6% du PIB, ratio inchangé par rapport à un objectif fixé à l'automne, a ajouté la première source citée.

Celle-ci note encore que l'estimation du niveau d'endettement pour 2015 sera vraisemblablement ramenée à 133,0% du PIB contre une projection précédente de 133,1%. Cela n'en constituera pas moins un nouveau record après le niveau de 132,1% en 2014.

Le ratio d'endettement de l'Italie est le plus élevé de la zone euro après celui de la Grèce. (Gavin Jones, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)