Jacquet Metal négocie un rachat d'actifs de Schmolz+Bickenbach

lundi 16 mars 2015 08h16
 

PARIS, 16 mars (Reuters) - Le français Jacquet Metal Service a annoncé lundi être entré en négociation exclusive avec l'aciériste suisse Schmolz+Bickenbach en vue de lui acheter des sociétés de distribution basées en Allemagne, Belgique, Pays-Bas et Autriche.

Ces sociétés ont réalisé un chiffre d'affaires de près de 600 millions d'euros en 2014, a indiqué Jacquet Metal dans un communiqué, sans préciser le montant de la transaction envisagée.

L'accord d'exclusivité entre le français et Schmolz+Bickenbach court jusqu'au 30 juin 2015.

Une source proche des tractations entre les deux groupes indiquait dimanche que la transaction se ferait pour moins de 100 millions d'euros.

L'acquisition permettra à Jacquet de se hisser au premier rang européen de la distribution d'aciers spéciaux pour les fabricants de machines-outils et l'industrie automobile.

Le groupe français a multiplié les acquisitions ces dernières années, rachetant notamment IMS, plus gros que lui, en 2010 à la faveur d'une OPA, qui fut hostile à ses débuts. Il a opéré depuis d'autres rachats en Allemagne et au Canada.

Le communiqué : (Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)