BOURSE-Tarkett pénalisé par les craintes de JPMorgan sur la Russie

vendredi 6 février 2015 10h57
 

PARIS, 6 février (Reuters) - L'action Tarkett accuse la plus forte baisse de l'indice SBF 120 vendredi matin à la Bourse de Paris, pénalisée par JPMorgan souligne les incertitudes pesant sur le spécialiste français des revêtements de sol en Russie.

A 10h55, le titre recule de 2,4% à 18,455 euros, contre un repli de 0,46% au même instant pour le SBF 120.

"Nous abaissons notre recommandation sur Tarkett de 'surpondérer' à 'neutre' compte tenu des perspectives incertaines pour le groupe sur les marchés de la CEI (Communauté des États indépendants, NDLR), principalement en Russie (environ 60% de la profitabilité du groupe)", indique dans une note sur le secteur de la construction JPMorgan.

La récession est attendue en Russie cette année car les sanctions occidentales liées au conflit ukrainien provoquent une fuite des capitaux et créent de l'inflation.

JPMorgan vise désormais un cours de 19 euros pour Tarkett, contre 26 euros auparavant, et a réduit de 15% sa prévision d'Ebitda pour 2015. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)