LEAD 1-Syngenta-Les hausses de prix ont compensé les effets de change

mercredi 4 février 2015 10h10
 

(Actualisé avec contexte, cours de Bourse, déclarations)

ZURICH, 4 février (Reuters) - Le suisse Syngenta a fait état mercredi d'une hausse inattendue de son bénéfice d'exploitation et a relevé son dividende, les hausses de prix ayant partiellement compensé les retombées de la baisse des monnaies russe et ukrainienne.

L'action du leader mondial de l'agrochimie gagnait 3% en début de matinée à la Bourse de Zurich, le marché saluant la bonne surprise des résultats alors que Syngenta avait dit en novembre que sa marge serait affectée, outre les effets de change, par un changement des priorités agricoles en Amérique du Nord, au bénéfice du soja et au détriment du blé.

La marge dégagée sur l'excédent brut d'exploitation (EBE, Ebitda) n'a que modérément diminué en 2014, à 19,3% contre 19,7%, les hausses de prix ayant permis d'absorber la moitié environ des pertes résultant de la vive dépréciation du rouble russe et de la hryvnia ukrainienne.

L'effet de change négatif sur les résultats s'en est trouvé réduit à 90 millions de dollars et l'Ebitda de 2014 a pu augmenter de 1% à 2,93 milliards de dollars (2,56 milliards d'euros), dépassant le consensus des analystes qui anticipaient une baisse de 1,1% à 2,86 milliards de dollars.

Le bénéfice net a baissé de 2% l'an dernier, à 1,62 milliard, alors que les analystes financiers avaient anticipé en moyenne 1,58 milliard.

Le directeur financier John Ramsay a dit à Reuters que la société espérait encore augmenter ses prix cette année, permettant de dégager un Ebitda stable.

"En Ukraine, c'est bien plus facile (d'augmenter les prix) car l'essentiel des récoltes est exporté et les cultivateurs touchent ainsi des devises fortes", a-t-il expliqué. "En Russie, seules 30% des céréales sont exportées, c'est donc bien plus localisé".

La baisse des prix pétroliers implique un tassement général des coûts liés aux matières premières, résultant en un effet positif de 50 millions de dollars pour Syngenta cette année et de 150 millions l'an prochain, a ajouté Ramsay.

La récente envolée du franc suisse, désarrimé de l'euro le 15 janvier dernier, aurait un impact limité cette année grâce aux opérations de couverture du risque de change et serait compensée par le recul des prix des matières premières l'année suivante, a encore dit le directeur financier.

Syngenta a également signalé qu'il verserait un dividende de 11 francs par action sur les résultats de 2014, en hausse de 10%. (Maria Sheahan, Benoît Van Overstraeten et Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Bertrand Boucey)