Japon-Le raffineur Idemitsu attend sa première perte depuis 2006

mardi 3 février 2015 13h11
 

TOKYO, 3 février (Reuters) - Idemitsu Kosan, deuxième raffineur japonais en terme de chiffre d'affaires, a dit mardi anticiper désormais une perte pour l'exercice 2014-2015, ce qui serait une première depuis son introduction en Bourse en 2006, la chute des cours du pétrole l'ayant obligé à déprécier fortement ses stocks.

Le groupe, qui discute fusion avec son concurrent local Showa Shell Sekiyu, prévoit désormais un résultat net négatif de 98 milliards de yens (736 millions d'euros), alors qu'il attendait auparavant un bénéfice de 30 milliards.

Le cours du Brent a chuté de plus de moitié depuis son pic de juin dernier en raison du déséquilibre entre une offre rendue abondante par le gaz de schiste nord-américain et une demande atone.

Selon deux analystes, les cinq premiers raffineurs au Japon pourraient être contraints de passer un total de plus de quatre milliards de dollars de pertes sur stocks.

"Nous pensons que nous avons, à ce stade, comptabilisé suffisamment de pertes sur stocks (...) mais si d'autres projets sont bloqués pour cause de nouvelle baisse des cours du pétrole, nous en passerons probablement d'autres", a déclaré Toshiaki Sagishima, chargé de la comptabilité chez Idemitsu.

Sur les neuf premiers mois de l'exercice 2014-2015, clos le 31 mars, Idemitsu a accusé une perte nette de 56,61 milliards de yens contre un bénéfice de 42,71 milliards il y a un an. (Osamu Tsukimori, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand)