Athènes suggère de lier remboursement de la dette et croissance

samedi 31 janvier 2015 16h41
 

BERLIN, 31 janvier (Reuters) - Le ministre grec de l'Economie suggère de lier le remboursement de la dette grecque au taux de croissance économique du pays afin de trouver une solution "réaliste" au problème du poids de la dette.

"Pour le moment, nous consacrons environ 5% de notre produit intérieur brut au paiement des intérêts de la dette. Ce serait mieux si nous lions le remboursement à la croissance: si la croissance est élevée, nous payons davantage, si elle est faible, nous payons moins", explique Georgios Stathakis dans un entretien accordé à l'hebdomadaire allemand Der Spiegel.

La Grèce, dont la dette dépasse 320 milliards d'euros, soit 175% du PIB, devra faire face l'été prochain à une échéance de remboursement de dette d'environ 10 milliards d'euros.

Ne souhaitant pas prolonger le programme d'assistance financière internationale, le nouveau gouvernement d'Alexis Tsipras a entamé des négociations difficiles avec ses créanciers tout en attendant le versement de la dernière tranche de 7,2 milliards d'euros du programme en cours.

(Paul Carrel; Tangi Salaün pour le service français) )