** LE POINT SUR LES MARCHÉS à l'ouverture des Bourses en Europe **

vendredi 30 janvier 2015 09h47
 

PARIS/LONDRES, 30 janvier (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert en
hausse vendredi, prolongeant leur timide rebond de la veille, dans le sillage de
Wall Street et Tokyo où de bons résultats de sociétés ont éclipsé les
inquiétudes sur la croissance mondiale.           
    À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,1% à 4.637,97 points vers 08h35
GMT. À Francfort, le Dax prend 0,2% et à Londres, le FTSE cède
0,07%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 0,17% et le
FTSEurofirst 300 est stable (+0,04%). Ce dernier pourrait réaliser sa
meilleure performance mensuelle en cinq ans et demi.
    Athènes gagne 1,84%, encore portée par le rebond de ses banques.
    La Bourse de Tokyo a terminé en hausse de 0,39%, de bons résultats de
sociétés aux Etats-Unis, ainsi qu'au Japon, notamment de Nomura Holdings et
Advantest, ayant réveillé l'appétit des investisseurs. 
    L'inflation a ralenti au Japon en décembre pour le cinquième mois d'affilée
et son rythme devrait continuer à baisser avec la chute des cours du pétrole
pour s'éloigner encore de l'objectif de hausse des prix de 2% de la Banque du
Japon, en dépit de signes de redressement de l'économie. 
    Jeudi, Wall Street a fini sur un gain de 1,31% pour le Dow Jones après deux
séances de baisse d'affilée, un timide rebond du brut et une bonne statistique
sur l'emploi ayant fait passer au second plan des résultats décevants de
sociétés comme Alibaba et Qualcomm. 
    Après la clôture, Google a annoncé un chiffre d'affaires en hausse
de 15% au titre du quatrième trimestre, inférieur aux attentes. 
    En revanche, Amazon.com a publié des résultats nettement supérieurs
aux attentes, salués par un bond de 9% du titre en après-Bourse. 
    Sur le plan sectoriel en Europe, les cycliques - produits de base 
(+1,3%), automobile (+0,5%) et énergie (+0,35%) - mènent la
hausse.
    Aux valeurs, le groupe suédois SCA, fabricant de papier et de
produits d'hygiène, s'adjuge près de 9%, plus forte hausse du Stoxx 600, après
avoir annoncé une progression plus forte que prévu de son bénéfice
d'exploitation en dépit de la hausse du coût des matières premières et de la
fermeté du dollar.
    En revanche, l'action Monte dei Paschi di Siena est réservée à la
baisse, affichant un recul de plus de 7%, plus forte baisse du Stoxx 600. La
banque envisage de porter le montant de son augmentation de capital à environ
3,5 milliards d'euros, un milliard de plus que ce qui était initialement prévu,
ont dit deux sources au fait du dossier. 
    A Paris, JCDecaux gagne 3,1%, plus forte hausse du SBF 120
, après avoir annoncé jeudi un contrat exclusif de 10 ans pour
l'installation et l'exploitation des solutions publicitaires de l'aéroport
international de Rio de Janeiro, RIOgaleao Aéroport International Tom Jobim. 
    Sur le marché des changes, les devises liées aux matières premières restent
faibles sur des anticipations de baisse des taux de la banque centrale
australienne lors de sa réunion prévue la semaine prochaine, qui ont fait chuter
le dollar australien à son plus bas niveau en cinq ans et demi jeudi,
tandis que le dollar, l'euro et le yen sont stables. 
    Sur le front du pétrole, le brut léger américain se stabilise autour
de 44,52 dollars le baril, près de ses plus bas de six ans touchés dans la nuit
à la suite de l'annonce d'une hausse des stocks américains, déjà à des niveaux
records. Le Brent retombe vers 49 dollars après sa légère hausse jeudi.
    Les investisseurs attendent la publication ce matin de la première
estimation de l'inflation de janvier en zone euro, puis cet après-midi de la
première estimation du PIB américain du quatrième trimestre. 
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 

 (Juliette Rouillon pour le service français, édité par Bertrand Boucey)