** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

vendredi 30 janvier 2015 08h14
 

PARIS/LONDRES, 30 janvier (Reuters) - Les Bourses européennes sont attendues
en hausse vendredi à l'ouverture, dans le sillage de Wall Street et de l'Asie,
mais les investisseurs devraient rester prudents en ce dernier jour du mois avec
la légère retombée du pétrole.        
    D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien
 pourrait gagner jusqu'à 0,7% à l'ouverture, le Dax à Francfort 
0,5% et le FTSE à Londres 0,3%. Le CAC affiche déjà un gain de 8,39% sur
le mois.
    La Bourse de Tokyo a terminé en hausse de 0,39%, de bons résultats de
sociétés aux Etats-Unis, ainsi qu'au Japon, notamment de Nomura Holdings et
Advantest, ayant réveillé l'appétit des investisseurs. 
    Sur le plan macroéconomique au Japon, les derniers indicateurs reflètent un
ralentissement de l'inflation pour le cinquième mois consécutif en décembre,
avec la baisse du coût de l'énergie, mais un rebond inattendu de la production
industrielle, de 1,0%, également pour le mois de décembre.
    Jeudi, Wall Street a fini sur un gain de 1,31% pour le Dow Jones après deux
séances de baisse d'affilée, un timide rebond du brut et une bonne statistique
sur l'emploi ayant fait passer au second plan des résultats décevants de
sociétés comme Alibaba et Qualcomm. 
    Après la clôture, Google a annoncé un chiffre d'affaires en hausse
de 15% au titre du quatrième trimestre, inférieur aux attentes. 
    En revanche, Amazon.com a publié des résultats nettement supérieurs
aux attentes, salués par un bond de 9% du titre en après-Bourse. 
    Sur le marché des changes, les devises liées aux matières premières restent
faibles sur des anticipations de baisse des taux de la banque centrale
australienne la semaine prochaine qui ont fait chuter le dollar australien à un
plus bas de cinq ans et demi jeudi tandis que le dollar, l'euro et le yen sont
stables. 
    Sur le front du pétrole, le brut léger américain se stabilise autour
de 44,52 dollars le baril, près de ses plus bas de six ans touchés à la suite de
l'annonce d'une hausse des stocks américains, déjà à des niveaux records. Le
Brent recule de 0,7% à 48,78 dollars après son léger rebond de la
veille.        
    Les investisseurs attendent surtout la publication cet après-midi du PIB
américain pour le quatrième trimestre. 

    VALEURS À SUIVRE
    * AIRBUS GROUP - Deux hauts responsables d'Airbus ont écrit aux
investisseurs institutionnels afin d'afficher une position commune concernant
l'avenir de l'A380 et d'apaiser ainsi les craintes sur un éventuel abandon du
programme, ont déclaré jeudi à Reuters deux sources au fait du contenu de la
lettre.  
    * ALTRAN a fait état d'une progression de 7,6% de son chiffre
d'affaires en 2014 à la faveur d'une accélération de son activité au quatrième
trimestre portée notamment par les pays du sud de l'Europe. 
    * TELECOMS - L'Arcep, le régulateur français des télécoms, a annoncé jeudi
qu'elle retirait un projet de régulation des terminaisons d'appel SMS, faute
d'être parvenue à s'entendre avec la Commission européenne    
    * EDF a annoncé à ses syndicats son intention de revoir les
conditions de travail de ses cadres, rapporte le quotidien Les Echos dans son
édition de vendredi.        
    * LAGARDERE a rejoint la course pour prendre une participation
majoritaire dans World Duty Free, spécialiste italien du "travel
retail" pour lequel la famille Benetton cherche un partenaire, a-t-on appris
jeudi de sources proches du dossier. 
    * JCDECAUX a annoncé jeudi avoir remporté un contrat exclusif de
10 ans pour l'installation et l'exploitation des solutions publicitaires de
l'aéroport international de Rio de Janeiro au Brésil, RIOgaleao Aéroport
International Tom Jobim. (Le communiqué: bit.ly/1BA8pMS)

    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 

 (Juliette Rouillon pour le service français, édité par Bertrand Boucey)