ENCADRE-Les dates clés du nouvel exécutif grec jusqu'en août

jeudi 29 janvier 2015 19h28
 

29 janvier (Reuters) - Les premières déclarations et initiatives du nouveau gouvernement grec emmené par Alexis Tsipras ont confirmé sa détermination à alléger le fardeau de la dette et à réorienter complètement la politique économique du pays.

L'alliance passée par le parti de la gauche radicale Syriza avec le parti de droite souverainiste Anel, qui n'a comme point commun avec lui que le rejet de l'austérité et la volonté de restructurer la dette, augure de négociations tendues entre Athènes et ses créanciers internationaux réunis au sein de la troïka (Commission, Fonds monétaire internationale et BCE).

Voici les principales dates du calendrier politique et européen du nouveau gouvernement :

30 janvier. Le président néerlandais de l'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem se rend à Athènes pour y rencontrer Alexis Tsipras et son ministre des Finances, Yanis Varoufakis au lendemain d'une visite du président du Parlement européen Martin Schulz, qui s'est dit encouragé par la teneur de ses échanges avec le Premier ministre grec.

4 février. La Banque centrale européenne (BCE) doit se prononcer sur le prolongement pour deux semaines supplémentaires de la ligne de fourniture de liquidités d'urgence (FLU ou ELA) accordée aux banques grecques confrontées à des retraits massifs de dépôts depuis la fin de l'année dernière.

Bien avant la restructuration de sa dette, la première contrainte du gouvernement grec est celle de la liquidité.

Privé d'accès aux marchés de capitaux, il n'a pas les moyens de financer des dépenses supplémentaires ni de refinancer sa dette.   Suite...