Amendes en Pologne pour les filiales de Thales et Bombardier

mercredi 28 janvier 2015 15h03
 

VARSOVIE, 28 janvier (Reuters) - Les autorités de la concurrence en Pologne ont infligé des amendes aux filiales polonaises du français Thales et du canadien Bombardier pour des irrégularités dans un appel d'offres ferroviaire de plus de 500 millions de zlotys (118 millions d'euros) en 2011.

Selon l'UOKiK, l'organisme chargé de veiller au respect des règles de la concurrence en Pologne, la filiale de Bombardier a déposé une offre contenant des erreurs volontaires. L'amende est de 4,2 millions de zlotys.

Thales Polska a pour sa part déposé sa propre offre tout en étant le principal sous-traitant d'une autre proposition. Les autorités considèrent qu'elles a de fait déposé deux offres et lui ont infligé une amende de 759.000 zlotys.

Les deux sociétés, auprès desquelles il n'a pas été possible d'obtenir de réaction, peuvent faire appel. (Marcin Goettig; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison)