Le propriétaire de Canary Wharf renonce à s'opposer à une OPA

mercredi 28 janvier 2015 10h01
 

LONDRES, 28 janvier (Reuters) - Songbird Estates, le propriétaire du quartier d'affaires londonien de Canary Wharf, ne s'oppose plus à une OPA de quatre milliards de dollars (3,5 milliards d'euros) emmenée par le Qatar, déclarant mercredi que l'offre dispose maintenant du soutien d'actionnaires représentant au moins 86% du capital.

Songbird estime que l'offre continue de le sous-évaluer mais en l'absence de contre-proposition il recommande à présent aux minoritaires d'apporter leurs titres à la vente.

La Qatar Investment Authority (QIA) et son associé, l'investisseur américain Brookfield Property Partners, ont lancé une OPA de 350 pence par action en décembre, s'adressant directement aux actionnaires.

QIA détient déjà 29% du capital de Songbird et Brookfield 22% de Canary Wharf Group.

Les actionnaires ont jusqu'à jeudi pour accepter l'offre. (Paul Sandle, Wilfrid Exbrayat pour le service français)