LEAD 1-Le dollar fort pousse Bristol-Myers à la prudence en 2015

mardi 27 janvier 2015 16h13
 

(Actualisé avec des précisions, contexte, cours de Bourse)

27 janvier (Reuters) - Bristol-Myers Squibb a déclaré mardi que son bénéfice risquait de diminuer de 16% au plus cette année, ce qui dépasse le consensus de Wall Street, en raison de la flambée du dollar.

Le directeur finandcier Charles Bancroft a estimé que le dollar fort, sur la base des taux de change actuels, retrancherait dans les 800 millions de dollars au chiffre d'affaires cette année et 12 à 14 cents au bénéfice par action.

Le groupe pharmaceutique américain a par ailleurs annoncé mardi un bénéfice trimestriel en très forte baisse mais supérieur au consensus grâce aux ventes étonnamment fortes de ses traitements de l'hépatite C et de son antithrombotique Eliquis.

Ce dernier a représenté un chiffre d'affaires trimestriel de 281 millions de dollars contre 71 millions un an plus tôt.

Le bénéfice est tombé à 13 millions de dollars (11,5 millions d'euros), soit un cent par action, au quatrième trimestre contre 726 millions (44 cents) un an auparavant.

Hors éléments exceptionnels, dont une charge après impôt de 28 cents par action liée aux retraites, le BPA ressort à 46 cents alors que le consensus des analystes donnait 41 cents.

Le chiffre d'affaires a diminué de 4% à 4,26 milliards de dollars mais dépasse le consensus de Wall Street qui était de 4,03 milliards. Il n'aurait baissé que de 1% sans l'effet de change négatif dû au dollar fort.

Pour l'exercice 2015, Bristol-Myers anticipe un BPA de 1,55 à 1,70 dollar, en se fondant sur les taux de change actuels, ainsi qu'un chiffre d'affaires mondial compris entre 14,4 et 15,0 milliards de dollars. Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donne un BPA 2015 de 1,71 dollar et un C.A. 15,60 milliards.   Suite...