La BNS prête à intervenir sur le marché des changes-vice-président

mardi 27 janvier 2015 06h11
 

ZURICH, 27 janvier (Reuters) - La Banque nationale suisse (BNS) se tient prête à intervenir sur le marché des devises étrangères pour faciliter sa politique monétaire après l'abandon du cours plancher du franc le 15 janvier, indique son vice-président dans un entretien au quotidien TagesAnzeiger, mardi.

La banque centrale helvétique avait surpris les marchés financiers en renonçant au plancher de 1,20 franc pour un euro qu'elle avait instauré en 2011.

"Abandonner le (cours) plancher signifie un resserrement de la politique monétaire. Nous sommes prêts à l'accepter mais seulement jusqu'à un certain point. Fondamentalement, nous sommes prêts à intervenir sur le marché des changes", a indiqué Jean-Pierre Danthine.

Un retour à l'équilibre des marchés des changes va exiger du temps, estime-t-il sans préciser quel niveau exact il envisageait. La BNS se préoccupe du taux de change à l'égard de l'euro mais également à l'égard du dollar, indique-t-il.

Jean-Pierre Danthine explique que le système adopté par Singapour qui laisse flotter le dollar dans certaines marges face aux devises de ses principaux partenaires commerciaux est une stratégie qui "mérite d'être examinée de plus près".

Il cite également les exemples de la Suède et de la Norvège en tant que petites économies ouvertes qui savent tirer avantage de taux flexibles.

(Alice Baghdjian; Pierre Sérisier pour le service français) ;))