USA-Le déficit budgétaire ne baissera plus spectaculairement-CBO

lundi 26 janvier 2015 20h16
 

WASHINGTON, 26 janvier (Reuters) - Le déficit budgétaire des Etats-Unis diminuera légèrement à 468 milliards de dollars (415 milliards d'euros) durant l'exercice budgétaire 2015 contre $483 milliards l'an passé, a annoncé lundi l'Office du budget du Congrès (CBO).

Dans son rapport, qui marque la fin d'une période de baisse spectaculaire des déficits, le CBO estime que les déficits resteront sans doute stables, en regard de la taille de l'économie américaine, jusqu'en 2018.

Mais après, ils augmenteront et dépasseront leur moyenne de 50 ans de 2,7% du PIB, en raison d'un service de la dette plus onéreux et des dépenses de prestations sociales destinées à la génération des retraités du Baby Boom, pour atteindre 4,0% en 2025, un niveau insoutenable, de l'avis de nombre d'économistes.

Le CBO projette un déficit de 2,6% du PIB en 2015, de 2,5% en 2016 et de 3,3% en moyenne sur la période 2016-2025. Il prévoit également une croissance du PIB de 2,8% en 2015, de 3,0% en 2016, de 2,7% en 2017 et de 2,1% sur la période 2018-2019.

Il table enfin sur un taux de chômage moyen de 5,5% cette année, de 5,4% en 2016 et de 5,3% en 2017, ainsi que sur une inflation mesurée par l'indice des prix PCE de 1,1%, 1,9% et 1,9% respectivement.

Le rapport du CBO donne le coup d'envoi d'un débat budgétaire qui promet d'être chaud à Washington cette année. Les Républicains, qui contrôlent le Congrès, veulent éliminer le déficit dans les 10 ans, tout en allégeant la fiscalité et en augmentant les dépenses militaires.

Le président Barack Obama, qui avait débuté son premier mandat avec un déficit qui louvoyait autour des 1.000 milliards de dollars, et les Démocrates proposent d'engager de nouvelles dépenses et de nouveaux avantages fiscaux destinés à la classe moyenne, dans la perspective aussi de la présidentielle de 2016.

(David Lawder, Wilfrid Exbrayat pour le service français)