Sarkozy appelle la Grèce et ses partenaires à la "responsabilité"

lundi 26 janvier 2015 12h44
 

BERLIN, 26 janvier (Reuters) - Nicolas Sarkozy a exhorté lundi la Grèce et ses partenaires européens à faire preuve de "responsabilité" au lendemain de la victoire du parti de la gauche radicale Syriza, qui entend négocier une réduction de la dette du pays.

L'ancien président, qui s'exprimait à Berlin après une rencontre avec la chancelière Angela Merkel, a plaidé pour que "tout" soit fait pour éviter le "drame" que constituerait selon lui une sortie de la Grèce de l'euro.

"Parce que cela voudrait dire qu'un pays européen pourrait être failli, peut décider de ne pas rembourser sa dette. Vous voyez les conséquences pour tout le monde, pour les créanciers que nous sommes, nous Français avec nos amis européens, et pour les autres pays", a-t-il déclaré à des journalistes.

"Il faut en appeler à la responsabilité de chacun, du gouvernement grec, qui va se trouver confronté (...) aux réalités de la gestion d'un pays de neuf millions d'habitants, et aux responsables européens, qui doivent comprendre que la Grèce a connu beaucoup de souffrances."

"Ce gouvernement doit être responsable dans l'intérêt des Grecs eux-mêmes, qui ne veulent pas quitter l'euro", a ajouté l'ancien président, qui était à la manoeuvre lors de l'adoption des plans de sauvetage de la Grèce. "Il faut parler, il faut essayer de se comprendre et trouver une solution." (Bureau de Berlin, édité par Yves Clarisse)