Saint-Gobain juge la décision du CA de Sika contraire au droit

lundi 26 janvier 2015 10h24
 

PARIS, 26 janvier (Reuters) - Saint-Gobain a déclaré lundi que la décision du conseil d'administration de Sika, qui s'est prononcé pour une limitation des droits de vote de l'actionnaire de contrôle Burkard-Schenker, allait à l'encontre du droit des affaires en Suisse.

La famille Burkard-Schenker a conclu le mois dernier pour 2,75 milliards de francs suisses la vente du contrôle de Sika au groupe français de matériaux de construction, mais la direction du chimiste suisse et plusieurs membres du conseil, sans lien avec la famille, s'opposent au projet.

"Saint-Gobain a pris note des décisions du conseil d'administration de Sika", a déclaré le groupe français dans un bref communiqué. "Les conseils juridiques de Saint-Gobain considèrent que ces agissements vont totalement à l'encontre de tous les principes du droit des affaires et de la gouvernance suisses."

A 10h20, l'action Saint-Gobain recule de 1,5% tandis que le titre Sika prend 3,6%. (Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez)