GB-L'ex-patron d'un fonds spéculatif écope de 13 ans de prison

vendredi 23 janvier 2015 18h45
 

LONDRES, 23 janvier (Reuters) - L'ancien patron du fonds spéculatif Weavering, dont la faillite à couté 536 millions de dollars (476 millions d'euros) aux investisseurs, a été condamné à 13 ans de prison vendredi, l'une des peines les plus lourdes prononcées en Grande-Bretagne pour ce genre de délit.

Au terme de 12 semaines de procès, Magnus Peterson, âgé de 51 ans, a été reconnu coupable par un tribunal de Londres de huit chefs d'accusation incluant ceux de fraude, contrefaçon, faux en écritures comptables et transactions frauduleuses. Il a été acquitté de sept autres chefs d'accusation.

D'origine suédoise, Magnus Peterson avait démarché entre autres des institutions et des particuliers fortunés en leur vantant un investissement à faible risque offrant des rendements stables.

Mais il a été reconnu coupable d'avoir dissimulé des pertes derrière un montage complexe qui s'est effondré en mars 2009, le fonds se révélant incapable de rembourser les investisseurs en pleine crise financière déclenchée par la faillite de Lehman Brothers.

"La durée de la sentence infligée reflète la gravité et l'ampleur des dommages causés par les délits commis par M. Peterson", a déclaré dans un communiqué Jane de Lozey, la directrice adjointe du Serious Fraud Office (SFO) britannique, un service spécialisé de lutte contre la fraude financière rattaché au ministère de la Justice. (Nishant Kumar et Carolyn Cohn; Claude Chendjou pour le service français, édité par Marc Angrand)