LEAD 2-Wall Street finit irrégulière, entre QE et résultats

vendredi 23 janvier 2015 23h02
 

(Actualisé avec des précisions, éléments de changes et obligataires)

par Ryan Vlastelica et Lucas Iberico Lozada

NEW YORK, 23 janvier (Reuters) - Wall Street a terminé en légère baisse vendredi, affectée par quelques résultats de sociétés en demi-teinte qui ont gâté l'optimisme apparu après les annonces de la Banque centrale européenne (BCE) de jeudi.

Celle-ci a lancé un programme de rachats d'obligations d'Etat qui lui permettra d'injecter des centaines de milliards d'euros dans le système financier de la zone euro pour tenter de relancer le crédit et l'activité.

Ceci étant à présent connu, ce sont les résultats de sociétés qui seront sans doute la principale force motrice du marché dans les semaines qui viennent. Plusieurs poids lourds ont déjà publié des comptes mitigés, le chiffre d'affaires surtout faisant souci.

Néanmoins, pour Gordon Charlop (Rosenblatt Securities), la séance du jour ne remet pas en cause une tendance de fond qui reste haussière. "Les corrections et la volatilité seront un peu plus prononcées, un peu plus spectaculaires, mais la tendance reste ce qu'elle est".

L'indice Dow Jones a perdu 141,38 points (0,79%) à 14.672,60. Le S&P-500 a cédé 11,33 points (0,55%) à 2.051,82. Le Nasdaq Composite a gagné 7,48 points (0,16%) à 4.757,88. Sur l'ensemble de la semaine, le Dow gagne 0,9%, le S&P 1,6% et le Nasdaq 2,7%, premiers gains hebdomadaires en quatre semaines.

L'indice des valeurs des matières premières a perdu 1,6%, plus forte perte des 10 premiers indices sectoriels de l'indice S&P-500, Goldman Sachs ayant réduit ses objectifs de cours sur diverses minières. La banque d'investissement a par ailleurs sabré ses prévisions de cours pour l'aluminium, le cuivre et le nickel.

Aux valeurs, United Parcel Service a annoncé que son bénéfice par action trimestriel serait inférieur aux attentes du marché comme à sa propre prévision.   Suite...