Weidmann (Bundesbank) critique le nouveau plan de la BCE

vendredi 23 janvier 2015 13h45
 

BERLIN, 23 janvier (Reuters) - Le président de la Bundesbank allemande, Jens Weidmann, critique la décision de la Banque centrale européenne de lancer un plan d'achats d'actifs incluant des obligations d'Etat dans un entretien au quotidien Bild, jugeant qu'il risque entre autres de remettre en cause l'indépendance de l'institution.

Dans des extraits de cet entretien à paraître samedi, Jens Weidmann, qui siège au Conseil des gouverneurs de la BCE, déclare que "l'achat d'obligations d'Etat n'est comparable à aucun autre instrument dans l'union monétaire. Il comporte des risques."

Interrogé sur l'indépendance de la BCE, le président de la Buba a répondu: "Le fait est qu'avec ce nouveau programme, les banques centrales de l'Eurosystème vont figurer parmi les plus gros créanciers de la zone euro. Cela implique le risque de voir négligées des politiques budgétaires solides. Et nous pourrions être soumis à une pression politique accrue pour maintenir la charge des intérêts reposant sur les ministres des Finances à un bas niveau pendant une longue période." (Erik Kirschbaum, Marc Angrand pour le service français)