EDF-S&P voit des pressions accrues dues aux réformes en cours

mercredi 21 janvier 2015 10h33
 

PARIS, 21 janvier (Reuters) - La loi de transition énergétique et la réforme des tarifs de l'électricité en France pèseront sur la qualité des résultats d'EDF et sa capacité à générer des cash-flows positifs d'ici 2018, notamment dans un contexte de marché difficile, estime Standard & Poor's dans une étude publiée mercredi.

La loi de transition énergétique ne devrait pas, en soi, avoir d'impact négatif sur la notation d'EDF dans les trois ans à venir, précise S&P.

La stabilité des résultats d'EDF pourrait cependant pâtir de l'exposition de plus en plus grande du groupe aux activités non régulées, indique notamment l'agence de notation, qui voit des pressions accrues sur les notes A+/A-1 de l'électricien public.

S&P maintient néanmoins sa perspective stable sur EDF, ce qui reflète un profil de risque opérationnel excellent, des marges de manoeuvre pour faire face aux pressions (coûts, dépenses d'investissement, options stratégiques) et la probabilité élevée d'un "soutien extraordinaire de l'État" en cas de nécessité.

Selon S&P, les activités régulées représenteront moins de 50% du résultat opérationnel du groupe en 2016, contre 78% en 2013. (Dominique Rodriguez, édité par Jean-Michel Bélot)