20 janvier 2015 / 18:28 / il y a 3 ans

LEAD 1-Accor accélère au T4 et relève sa prévision de résultat 2014

* La croissance organique atteint 5,1% au T4

* Le groupe attend un résultat opérationnel proche de E600 mlns

* Pas d'annulations massives à Paris après les attentats (Actualisé avec précisions)

par Pascale Denis

PARIS, 20 janvier (Reuters) - Accor a accéléré la cadence au quatrième trimestre grâce à de solides performances en Europe du Nord et du Sud qui lui ont permis de réviser en légère hausse sa prévision de résultat opérationnel 2014.

Alors que les attentats des 7 et 9 janvier à Paris ont affecté la fréquentation des hôtels parisiens qui ont enregistré de fortes baisse de leur taux d'occupation, selon le cabinet MKG Hospitality, Accor a indiqué, par la voix de sa directrice financière, n'avoir "pas constaté d'annulations massives" dans ses hôtels de la capitale.

"Il est trop tôt pour tirer des conclusions", a ajouté Sophie Stabile, lors d'une conférence téléphonique, précisant que le chiffre d'affaires d'Accor était positif depuis le début de l'année à Paris et en France.

Le numéro quatre mondial de l'hôtellerie a vu son chiffre d'affaires totaliser 1,403 milliard d'euros au quatrième trimestre (+2,1% en données publiées), signant une hausse de 5,1% à périmètre et changes constants, après une progression de 4,6% au troisième trimestre.

Fort de cette accélération, le groupe aux 14 marques allant de la chaîne économique Ibis aux hôtels de luxe Sofitel en passant par le milieu de gamme Mercure a révisé en hausse son objectif de résultat d'exploitation 2014 à près de 600 millions d'euros, au lieu de 575-595 millions auparavant.

Accor a accéléré le pas en France - son premier marché où il réalise 35% de son chiffre d'affaires - en fin d'année (+2,5%)grâce notamment à l'activité drainée par le Mondial de l'automobile.

Malgré cette amélioration, Sophie Stabile s'est montrée prudente sur l'évolution de ce marché, compte tenu d'un contexte économique et fiscal qui reste difficile.

Le groupe a surtout signé une très solide progression de ses ventes au Royaume Uni (+8,7%) où il profite du dynamisme de l'économie britannique, avec un taux d'occupation record de 81%.

Il a également enregistré une forte reprise en Europe du Sud, avec une hausse de 8,2% en Espagne et de 4,8% en Italie, tandis que son activité est restée soutenue en Allemagne (+3,8%).

A l'inverse, le Brésil, en pleine crise économique, a marqué le pas (+1,1%), et la Chine est restée "difficile".

Le groupe qui compte une centaine d'hôtels en Afrique de l'Ouest et Centrale (2% du chiffre d'affaires) a précisé que le nombre d'annulations de réservations liées au virus Ebola - qui avaient touché environ un quart de son parc hôtelier au troisième trimestre - avaient tendance à se stabiliser.

Sur l'ensemble de l'année, son chiffre d'affaires atteint 5,454 milliards d'euros, pour une croissance de 3,8% à périmètre et changes constants (+0,5% en données publiées).

En Bourse, le titre a fini à 39,59 euros, signant une hausse de 6,0% depuis le début janvier, après un gain de 8,86% en 2014, sous-performant l'indice sectoriel européen du tourisme et des loisirs qui a gagné 18,27% l'an dernier.

Le communiqué : bit.ly/1ymMl8p (Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below