EDF va maintenir son objectif de cash-flow pour 2018-presse

mardi 20 janvier 2015 08h14
 

PARIS, 20 janvier (Reuters) - EDF va maintenir son objectif de générer un flux de trésorerie (cash-flow) positif en 2018 après dividendes dans le cadre de son plan stratégique à moyen terme, rapporte mardi le quotidien Les Echos.

L'électricien public avait redit en novembre son ambition d'atteindre cet objectif (en excluant le projet de compteur électrique "intelligent" Linky), annonçant toutefois une "mise à jour" de son plan à moyen terme afin de prendre en compte "les évolutions réglementaires et économiques".

Toujours selon Les Echos, le nouveau PDG d'EDF Jean-Bernard Lévy prépare en outre la définition d'un projet stratégique de long terme, nommé "Cap 2030", dont "la traduction budgétaire (...) sera adoptée à la fin de l'année".

Une porte-parole du groupe n'a pas commenté ces informations dans l'immédiat.

Jean-Bernard Lévy avait souligné fin novembre qu'EDF souffrait de "retards préoccupants" en matière de hausses de tarifs en France et avait besoin d'un "rééquilibrage" dans ce domaine pour assainir sa situation économique.

Il a en outre déclaré le 14 janvier qu'EDF était confiant dans sa capacité à prolonger la durée de vie des centrales nucléaires françaises de 40 à 50 ans, voire 60 ans, et a confirmé que le programme d'investissement dans le parc français devrait atteindre 55 milliards d'euros d'ici à 2025.

Jean-Bernard Lévy estime aussi que les opportunités d'exportation pour l'industrie nucléaire française sont peu nombreuses aujourd'hui en dehors de la Chine. (Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez)